Tame Impala

Trio de Perth formé en 2007 et mené par le chanteur/songwriter Kevin Parker, Tame Impala propose une pop psychédélique totalement jouissive. Impossible, en effet, de rester insensible à ce voyage planant aux arrangements sophistiqués porté par une basse incroyable, une voix à la Lennon et une inspiration sans faille. Ils croient dur comme fer que le Summer of Love peut arriver, que la guerre du Vietnam doit s’arrêter, que Syd Barrett restera dans Pink Floyd. En les écoutant on ne peut qu'acquiescer.

Vous allez sans doute, comme beaucoup, beaucoup de monde, passer une partie de votre été et des saisons à venir en compagnie rêveuse des morceaux tordus mais brillants, et plutôt surprenants, du nouvel album de Tame Impala Currents

Il y a quelque mois, Jay Watson (clavier/guitare) annonçait un album “moins rock, plus electro”. Il disait vrai. Leader indéboulonnable et responsable de 95% des travaux du groupe en studio, Kevin Parker a concocté ce bijou à Fremantle (dans l’ouest australien) avec l’idée de faire bouger les fesses des clubbers. Pari réussi.

Construit sur d’autres théories donc, Currents est un mélange de pop-R&B-psyché-electro à la production impeccable, fait de sonorités majoritairement eighties. Un disque grand public qui s’apparente au final à un voyage initiatique vers la quintessence.

 


Leave a comment

Comments will be approved before showing up.